Kim Simonsson 2019

March 15 - April 27, 2019

117 rue Vieille du Temple & 20 rue des Coutures Saint Gervais 75003 Paris

Le sculpteur finno-suédois Kim Simonsson est connu à travers le monde pour ses personnages en céramique de taille humaine. Ces recherches ont toujours été orientées par l’illusion que le médium céramique pouvait lui apporter pour donner un effet de trompe l’œil à ses œuvres.Pour son second solo show, Stories at Campfire, à la galerie NeC Nilsson et chiglien Paris, du 15/03 au 27/04, l’artiste a conçu différentes sculptures de cette nature et se plonge dans ces racines pour créer une expression nouvelle.«Lorsque j’étais à l’Université Aalto à Helsinki, on nous enseignait entre autre la conception d’un produit : j’ai très vite compris que ce n’était pas la direction que je voulais prendre. Fasciné par la technique de fabrication des anses de tasses à café j’ai repris cette même procédé pour créer les cheveux de mes personnages.

Le sculpteur finno-suédois Kim Simonsson est connu à travers le monde pour ses personnages en céramique de taille humaine. Ces recherches ont toujours été orientées par l’illusion que le médium céramique pouvait lui apporter pour donner un effet de trompe l’œil à ses œuvres.

Pour son second solo show, Stories at Campfire, à la galerie NeC Nilsson et chiglien Paris, du 15/03 au 27/04, l’artiste a conçu différentes sculptures de cette nature et se plonge dans ces racines pour créer une expression nouvelle.

«Lorsque j’étais à l’Université Aalto à Helsinki, on nous enseignait entre autre la conception d’un produit : j’ai très vite compris que ce n’était pas la direction que je voulais prendre. Fasciné par la technique de fabrication des anses de tasses à café j’ai repris cette même procédé pour créer les cheveux de mes personnages.

En me penchant récemment sur mon ancien travail, je me suis à nouveau inspiré de ce savoir faire pour sculpter à main levée la tête et le visage de mes protagonistes que j’ai recouverts de longs cheveux et d’une longue barbe.

Je me suis alors aperçu que j’avais créer des espèces de chamanes hippies qui se sont d’eux-mêmes proclamés Saint ».

Ces Saints d’un style plus expressif que ses précédentessculptures trouvent leur inspiration dans la sculpture traditionnelle: il considère Rodin comme son mentor.

L’émaillage est arrivé plus tard, par accident, lorsqu’il est devenu membre de la légendaire Finnish Arabia Art Department Society à Helsinki, où il a pu accéder aux émaux de l’ancienne manufacture de céramique.

En mélangeant différents émaux il donne à ses Saintsl’impression d’être recouverts de cuir.

Lors d’une exposition, il avait recouvert deux de ces sculptures d’un émail très épais: ces deux sœurs, comme il les appelle, sont réalisées dans une matière qui simule la céramique tout en étant de la céramique. Cela est en contradiction avec la nature cachée de la céramique, telle une fausse patine qui s’opposerait à la nature même de la céramique.

« J’ai réalisé une série de sculptures qui ont servi de modèles pour réaliser des bronzes. La patine que j’ai utilisée à l’apparence du bronze.

J’ai toujours aimé jouer avec les différentes textures pour donner la sensation d’autres matériaux. C’est aussi le cas, par leur aspect trompeur, des personnages Moss Green (Mousse Verte)».

L’une des œuvres principales de l’exposition Stories at Campfire de Kim Simonsson est constituée de différentes sculptures en mousse rassemblées autour d’un feu de camp aux flammes dorées.

Certaines d’entres elles ont des corps en formes d’arbres et elles se racontent des histoires de Moss People (Peuple de la mousse).

 

Elise Simonsson

 

Read More

Present Exhibition

Kim Simonsson 2019

Stories at Campfire

March 15 - April 27, 2019

117 rue Vieille du Temple & 20 rue des Coutures Saint Gervais 75003 Paris